souplesse des doigts au piano
Défi 52 conseils

Améliorer sa souplesse au piano

améliorer sa souplesse au piano

Tout d’abord , pourquoi améliorer la souplesse de nos doigts? Je vous donne une analogie pour que vous compreniez mieux. Vous voulez devenir dessinateur professionnel. Mais vous commencez seulement. Vous allez alors devoir améliorer votre manière de dessiner pour être plus à l’aise avec votre crayon. Appuyez plus fort pour faire ressortir certains traits ou au contraire appuyez légèrement pour peaufiner certaines formes. Savoir utiliser les couleurs convenablement etc… Il en est de même pour l’apprentissage du piano. Vous allez devoir améliorer la souplesse de vos doigts pour pouvoir être capable de créer votre propre dessin.

Le soucis est que nous avons 5 doigts différents. Pourquoi est-ce un soucis? Car l’un des problèmes que doit affronter un pianiste est d’être capable d’être régulier dans ce qu’il joue. Je m’explique, le pouce doit être capable de jouer à la même intensité que le petit doigt et inversement. Vous devez savoir utiliser vos 5 doigts de la meilleur manière qui soit. C’est pour cela qu’on nous apprend au conservatoire à faire des gammes et des arpèges. C’est pour être capable de jouer en ayant tout le temps le même son, la même intensité partout. Et pour améliorer son passement de pouce.

Échauffements

D’abord, il faut s’échauffer. Car oui nous sommes des athlètes! L’échauffement va nous permettre d’avoir des meilleurs performances.(Car le corps et les mains seront préparés à jouer.) Mais aussi nous éviter des blessures. Mais attention! Ce n’est pas une obligation. Cela peut vous aider si vous devez jouer des morceaux assez ardus ou rapides. C’est un choix. Personnellement je préfère m’échauffer car j’ai souvent les mains froides et je les sent plus réactives après une petite session d’échauffement. C’est à vous de voir si vous en avez besoin ou non. 😉

Il y a différentes manières de s’échauffer. Cependant ce n’est pas le thème d’aujourd’hui. Mais je vais vous donnez quelques pistes pour que vous sachiez par quoi commencer.

  • Les gammes
  • Les arpèges
  • Des exercices d’Hanon ou Czerny

Si vous ne connaissez rien de ces points que je viens de citer ce n’est pas un problème. Je détaillerai chaque points dans des futurs articles.

Ce que je vous recommande alors c’est de jouer sur le clavier n’importe quel morceau que vous connaissez (ou si vous êtes un vrai débutant jouez n’importe quoi. 🙂 ) Car le but ici n’est pas d’améliorer ses performances mais bien de s’échauffer les doigts et tout les muscles qui sont sollicités. Car oui le pianiste ne joue pas qu’avec ses doigts! 😉

Ou de regarder et appliquer les conseils de cette vidéo.

Ou bien de faire les deux.

Étirements

Les étirements vont nous permettre d’être plus flexible. Et d’avoir des mains en bonnes santé.

Mais alors dois-j m’étirer après ou avant ma session de piano?

L’idéale serait de s’étirer lorsque vous ne jouez pas. Comme pour gagner en souplesse pour les pratiquants de musculation.(Durant les jours de repos) Faites ces étirements une fois par jour et vous allez voir de gros progrès. 5 à 10 minutes maximum par jour suffisent. Si vous ne comprenez pas l’anglais ce n’est pas grave faites ce qu’il fait. Sans trop forcer. N’oubliez pas que nos doigts ne sont pas habitués. Donc allez y progressivement. 😉

À partir de 3:13
Jusqu’à 5:06
Josh Wright

J’espère que cet article vous aura aidé. Je vous invite à implémenter ces exercices dans vos sessions d’entraînements. Je pense que ça peut faire toute la différence. Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’en faire part.

Entraînez vous bien à la semaine prochaine. 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *